QUELQUES CONSEILS POUR UNE BONNE PRATIQUE DE YOGA

Schermata 2014-04-22 a 18.27.03

De petits conseils au niveau physique et mental pour pratiquer correctement !

Je commence par des conseils simples et souvent évidents … Alors… il faut pratiquer l’estomac vide et le dernier repas doit avoir été pris au moins deux heures avant la pratique afin d’éviter les effets de la digestion qui ne sont pas toujours très adaptés à un cours de yoga (pesanteur, fatigue et autres …), mais aussi à cause du massage, pression, stimulation et inversion des organes digestifs lors de l’exécution de certaines asanas.

Pour le même motif, ne pas boire pendant la pratique ni au moins 15 mn avant. Attendre au moins 15 mn après la pratique pour boire et manger. Il faut avoir la vessie vide car beaucoup d’asanas font pression sur les organes urinaires. Il est enfin préférable de pratiquer pieds nus pour une meilleure sensation d’appui du corps, sans  horloge ou gros bijoux, ni lunettes (se mettre devant durant le cours pour voir quand même les positions!!)

Il faut travailler les postures, c’est-à-dire pratiquer et améliorer sa pratique, toujours essayer même les asanas un peu difficiles. Cela ne signifie pas forcer les asanas, en effet il faut savoir écouter son corps, accepter ses limites, ne pas entrer en compétition, ne pas être violent avec soi-même, ni impatient.

Ne pas bloquer la respiration et penser à respirer même si l’asana est difficile et sourire!! Utiliser la respiration comme indicateur de ses limites et comme source d’énergie. Elle permet aussi de relâcher et d’allonger les muscles surtout lors de l’expiration. La respiration se fait toujours par le nez. On utilise la respiration abdominale (on gonfle le ventre en inspirant et on le dégonfle en expirant). Il faut avoir une respiration profonde et régulière et l’expiration doit être plus longue que l’inspiration.

Utiliser seulement les muscles nécessaires au maintien de l’asana, ne pas forcer les autres muscles ni contracter ceux du visage, du cou ou de l’abdomen pour économiser de l’énergie et la laisser circuler.

Entrer et sortir des postures lentement et en utilisant la respiration adaptée.

Ne pas avoir peur de suer et de se fatiguer car il suffit de se concentrer sur la respiration et de prendre quelques respirations profondes pour retrouver énergie. De plus, une bonne relaxation finale permet d’enlever tout signe de fatigue. Evidemment, relaxation ne veut pas dire dormir ! En effet, la relaxation doit être active car l’on se concentre sur le relâchement du corps, sur la respiration et sur les sensations ressenties.

Les femmes ne doivent pas pratiquer les positions inversées, les bandhas et certains exercices du pranayama (kapalabhati) pendant les règles.

Enfin pour retirer tous les bienfaits d’une pratique de yoga il faut ’“être ici et maintenant” c’est-à-dire être conscient et être à l’écoute de ce que l’on est en train de faire. En effet, il faut être conscient de sa respiration, écouter et être connecté avec son corps mais aussi avec son mental, son esprit et donc soi-même. Ainsi grâce aux asanas et au pranayama on apprend à mieux ressentir son corps, sa respiration et l’énergie qui circule et à mieux les maitriser. Mais c’est aussi la prise de conscience elle-même du moment présent, de l’asana que l’on est en train de faire et de sa propre respiration qui libère des tensions.

Cependant, la concentration ne veut pas dire tristesse, ennui et silence absolu, une bonne pratique de yoga (ou un bon cours) doit être un moment vivant, joyeux tout en étant synonyme de travail, concentration et effort.

Bon yoga !!

Publicités