YOGA & OUVERTURES

Il suffit de regarder quelques photos, livres ou vidéos de yoga, pour comprendre que de nombreuses postures de yoga sollicitent de manière intense le corps, notamment la colonne vertébrale dans les flexions du dos vers l’arrière.

Mais hormis certaines photos extrêmes, à la limite du contorsionisme, (j’espère seulement qu’ils connaissent un super bon osteo 🙂 …), les postures d’ouverture comme les flexions arrière et les flexions latérales de la colonne ont des effets très bénéfiques pour le corps et le mental. Voici pourquoi intégrer ces postures dans la pratique du yoga.

Ouverture
Les effets des flexions arrière

Les postures de flexion arrière travaillent l’ouverture des hanches, des épaules et du buste. Elles sont régénérantes et peuvent donc être une aide non négligeable en cas de baisse d’énergie et de vitalité, ou de petit coup de blues, de tensions, de stress, voire de grosse grosse dépression. Elles ont donc des effets physiques et émotionnels importants.

2014-12-12 celine 4Au niveau physique, elles permettent d’agir sur la colonne vertébrale en travaillant à la fois souplesse et mobilité, mais aussi en renforçant les muscles du dos, ce qui peut aider à soulager les douleurs et les tensions dans cette partie du corps. Les flexions arrière permettent aussi de travailler au niveau des hanches et des épaules en favorisant leur ouverture et en éliminant les éventuelles contractions. On favorise également l’ouverture du buste, créant ainsi de l’espace pour une meilleure respiration et améliorant la circulation sanguine dans cette région. Enfin, elles renforcent les muscles des fessiers et des cuisses, ce qui est un élément assez intéressant … C’est l’effet 2 en 1 du yoga :))  !!!

Les flexions vers l’arrière ont aussi des effets au niveau psychique, nerveux et émotionnel.

Elles aident à créer plus d’énergie grâce à l’action sur la colonne vertébrale qui permet de stimuler le système nerveux sympathique (celui de l’action et de l’énergie – en opposition au parasympathique qui est celui de la relaxation). Le système sympathique influe sur le système cardiovasculaire et stimule le métabolisme.

Les flexions arrière permettent aussi une ouverture vers l’extérieur et les autres, ainsi que vers de nouvelles expériences par l’abandon du sentiment de peur et par le relâchement des tensions et émotions négatives. Des tensions émotionnelles comme la peur, la colère, l’anxiété, la tristesse, le stress, peuvent se loger dans diverses parties du corps et se manifester physiquement par des blocages ou des fermetures : des hanches qui ne s’ouvrent pas, ou bien des épaules remontées vers les oreilles ou bien fermées vers l’avant entraînant un dos rond. Ou enfin, on souffrira de contractions dans le bas du dos ou dans le ventre. Or, les flexions arrière travaillent l’ouverture de ces parties du corps et permettent de libérer les tensions présentes.

D’ailleurs, les flexions arrière permettent aussi d’étirer le muscle du psoas. En effet, la contraction de ce muscle résulte parfois de tensions émotionnelles liées notamment à la peur et entraîne un déséquilibre au niveau du bassin et du bas de la colonne et donc des douleurs lombaires. Grâce à leur effet, physique et mental, les flexions arrière sont donc très bénéfiques en cas de contraction du psoas.

Mais cette libération des tensions psychiques passe parfois par un ressenti et un face à face nécessaire avec celles-ci, ce qui peut être émotionnellement fort et déstabilisant. On peut ressentir une euphorie, avoir un fou-rire, ou au contraire une crise de larme ! Mais pas de panique ça passe ….

Cependant, on ne doit pas pour autant se priver des effets bénéfiques des flexions arrières, il suffit d’équilibrer sa pratique en effectuant des postures d’équilibre, des inversions et des flexions vers l’avant qui apportent le calme et le centrage. On peut aussi terminer sa pratique par de longues postures restauratrices passives, c’est-à-dire des postures avec des soutiens ou des accessoires et finir avec du pranayama et 10 mn de relaxation.

En pratiquant donc les flexions arrière, on laisse de moins en moins de place aux émotions négatives et on crée de la place pour des émotions positives et l’envie de nouvelles expériences. Que rêver de plus ???

Les effets des flexions latérales

2015-06-13 toit de la friche-21

Elles sont également très importantes car leurs bénéfices sont multiples.

Elles aident à lutter contre la scoliose et le dos rond. En effet elles renforcent et étirent à la fois les muscles latéraux de l’abdomen, c’est-à-dire les obliques, et les muscles du dos, le carré des lombes et les lombaires. On peut ainsi travailler chaque côté du buste séparément.

Elles augmentent et améliorent aussi la respiration car elles la dirigent sur les côtés de la cage thoracique permettant l’expansion des muscles intercostaux et des poumons.

Enfin, les flexions latérales stimulent les organes abdominaux.

Au niveau mental, elles sont des postures relaxantes et créent, comme les flexions arrière, de l’espace dans le thorax libérant ainsi les blocages.

***

RDV dans de prochains articles pour des conseils sur la pratique des flexions arrière et des flexions latérales pour éviter de se blesser et pour profiter au maximum de ces belles postures de yoga !

Credit photo : Nicolas Tempier

Publicités

Commentaires & questions

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s