LA LUNE & LE YOGA

La pratique du yoga devrait être faite en harmonie avec soi-même, en étant à l’écoute de son corps et de son mental.

Il est donc important d’éviter de pratiquer de manière compulsive et automatique et d’être plutôt attentif aux rythmes et aux cycles qui nous touchent et nous entourent, notamment les cycles de la lune.

Est ce que cela fait partie du folklore du yoga ou bien peut-on être influencé par les cycles lunaires ??? Si les forces de la lune influencent les marées, on peut supposer qu’elles ont aussi un peu d’effets sur des choses plus petites comme nous (hormis le fait que nous sommes composés de 70% d’eau) !

Et lorsqu’on pratique le yoga, les cycles de la lune devraient être pris en compte. Certains enseignants, notamment dans le yoga ashtanga, ne pratiquent pas durant les jours précis de la pleine lune et la nouvelle lune pour éviter les blessures car si les niveaux d’énergie sont trop hauts on risque d’aller au delà de ses limites et si ils sont trop bas on risque de se blesser en raison de la fatigue. Personnellement, je pratique mais avec des séquences moins physiques.

Le yoga et la pleine lune

Schermata 2015-08-05 alle 22.05.45

Durant le cycle croissant et lors de la pleine lune (lune blanche), l’énergie monte et s’intensifie, le corps est plus fort et l’esprit plus vif, mais moins concentré, moins ancré et moins connecté. Les forces vont vers le haut, mais les émotions sont exacerbées et le mental plus agité.

La pratique du yoga pourra donc être facilement intense car nous sommes plein d’énergie. On pratiquera aisément des asanas énergiques comme les postures debout, les flexions arrières ou des postures d’équilibre et les inversions. Mais on cherchera aussi à porter son attention sur les pieds et orteils dans chaque posture pour contrecarrer le manque d’enracinement créé par la pleine lune. On pourra aussi équilibrer  les effets de la pleine lune en cherchant à calmer le corps et le mental avec des flexions vers l’avant et du pranayama.

Le yoga et la nouvelle lune

Schermata 2015-08-05 alle 22.10.13

Durant le cycle décroissant et lors de la nouvelle lune (lune noire), l’énergie diminue dans le corps et l’esprit. La nouvelle lune correspond à une période de calme, de réflexion, d’introspection, de centrage et de relâchement des tensions. C’est un moment parfait pour se débarrasser des choses dont on n’a pas besoin et prendre de bonnes décisions. Les forces vont vers le bas.

La pratique de yoga sera moins intense et on aura plus envie de postures au sol et de postures calmes comme les flexions vers l’avant. On pratiquera d’avantage de pranayama et la méditation, qui seront d’ailleurs plus faciles durant cette période. Mais comme pour la pratique durant la pleine lune, il faudra chercher à équilibrer les effets trop calmants de la nouvelle lune par la pratique de quelques postures énergisantes.

Et pour les femmes, si vous ne prenez pas de contraceptif hormonal, votre cycle menstruel doit normalement correspondre aux cycles lunaires. Les règles arrivent dans la période de la nouvelle lune et l’ovulation à l’approche de la pleine lune. Comme le cycle lunaire de la nouvelle lune, le cycle menstruel est un moment où l’on doit laisser s’évacuer les choses et privilégier le calme. La pratique de yoga doit alors s’adapter à cette période afin de ne pas déséquilibrer les systèmes physiologiques et on privilégiera les postures pratiquées durant la nouvelle lune.

Bonne pratique !

Credits photo : Nicolas Tempier

Lieu : Centre Yoga Coté Jardin

Publicités